Skip Ribbon Commands Skip to main content
Share This

NeO, LES VACCINS ECORESPONSABLES

 

L’analyse du cycle de vie du packaging des vaccins NeO démontre leur plus-value écoresponsable.

 
 

La réduction significative de l’impact environnemental du packaging des nouveaux vaccins NeO illustre la volonté de Merial d’encourager l’écoresponsabilité dans ses développements.

L’encombrement des boîtes est divisé par deux et leurs déchets par dix

Moins encombrant et plus léger, le conditionnement en blister des vaccins aviaires en comprimés effervescents NeO réduit de moitié le volume de stockage. Le poids des déchets résultant des opérations de vaccination est également divisé par 10. Sur l’ensemble du cycle de vie de l’emballage du vaccin (production, transport, stockage et gestion des déchets), cette nouvelle technologie réduit les besoins en ressources de 70 %, l'empreinte eau de 70 % et l’impact sur le changement climatique de 80 %, comparé au même vaccin conditionné en flacons1. Merial la décline progressivement à ses vaccins aviaires.

Mesurer l’impact environnemental

La dimension écoresponsable de la gamme vaccinale NeO s’ajoute à son intérêt pratique. La démonstration de son bénéfice écologique est inédite. Dans cet objectif, Merial a collaboré avec la société Quantis, leader mondial dans le développement durable, pour réaliser une Analyse du Cycle de Vie (ACV). Celle-ci a comparé l'impact environnemental du nouveau packaging des vaccins NeO à celui des vaccins lyophilisés classiques présentés en flacons en verre, suivant une méthodologie utilisée dans le monde entier et normalisée par l'ISO 14040-44. 

« Du berceau au tombeau »

La base de comparaison commune, appelée unité fonctionnelle, est 1 boîte de vaccins. Elle correspond à une boîte de 10 flacons, pour le conditionnement des vaccins existants, et à une boîte de 10 comprimés pour NeO. L'analyse a été extrapolée pour inclure le traitement d’un élevage ou les ventes annuelles du produit. Plusieurs marchés, représentant une diversité de circuits de distribution et de régions du monde, ont été choisis pour l'Analyse du Cycle de Vie global du packaging, « du berceau au tombeau ». En France, l’évaluation a ainsi pris en compte la production de matières premières du packaging (verre, caoutchouc, aluminium, plastique, etc.), les procédés de packaging, la distribution, le stockage à froid, l’administration dans l’élevage, l'élimination après usage et toutes les étapes de transport. La plupart des données ont été recueillies directement chez Merial, au sein des départements production, fournisseurs, logistique, et R&D. D’autres ont été obtenues par l'intermédiaire des bases de données spécialisées de Quantis. Les distances de distribution, la durée de réfrigération avant utilisation et la consommation d'énergie pour toutes les étapes du cycle de vie ont permis de d’évaluer au plus juste l’impact sur le changement climatique du packaging NeO.

1 Étude Quantis pour Merial 2016. Évaluation de l’empreinte environnementale selon la méthode d’Analyse du Cycle de Vie (Life Cycle Assessment) pour Avinew Neo, Bioral H120 NeO et Gallivac IB88 NeO. Cette étude n’a pas été soumise à revue critique externe. Les limites de cette étude sont disponibles sur demande auprès de Merial.

 

©2017